Dossier de presse Plateforme Prévention Cambriolages : résultats de l'enquête nationale

La plateforme de prévention cambriolages, une nouvelle initiative de sensibilisation à la prévention des cambriolages, annonce aujourd'hui les résultats du premier sondage sur les conséquences émotionnelles d'un cambriolage à domicile. Grâce aux résultats, la plateforme répertorie les sentiments et la vision des Belges sur divers aspects du cambriolage domestique, que ce soit à  son domicile ou à celui d' un ami, un voisin ou encore un membre de sa famille. Dans les résultats de la recherche, nous retrouvons notamment des réponses aux questions suivantes; quelles sont les conséquences émotionnelles et physiques les plus fréquentes à la suite d’un cambriolage ? Comment le Belge met en place diverses mesures de sécurité ? Dans quelle mesure il se sent en sécurité à la maison ? Quelles différences existe-t-il entre les hommes et les femmes ? Ou encore par quelle partie de la maison l’effraction est-elle la plus fréquente ?

Une effraction du domicile a généralement d’énormes conséquences sur les victimes. Les dommages financiers potentiels sont une conséquence connue, mais on sait peu de choses aujourd'hui sur l’impact émotionnel. Voilà pourquoi le bureau d’études de marché iVOX a réalisé une enquête en ligne auprès de 1000 Belges représentatifs sur le plan de la langue, du genre, de l’âge et de la formation, entre le 5 et le 14 septembre 2018 à l’initiative de la Plateforme Prévention Cambriolages. 

Le platforme identifie trois grandes conclusions face aux résultats de l'enquête :

1) La grande majorité des victimes de cambriolages indiquent qu'elles en subissent des conséquences émotionnelles ou même physiques. La perte du sentiment de sécurité à la maison est un effet qui revient souvent.

Le Belge moyen se sent relativement en sécurité à la maison et attribue une note de 7,9/10 à ce sentiment. De plus, très peu des interrogés n'estiment qu’il y ait une grande probabilité qu’il ou elle soit victime d’un cambriolage dans l'année à venir. Cependant, parmi les interrogés 7 victimes de cambriolage sur 10 indiquent avoir perdu leur sentiment de sécurité à la maison après un cambriolage. Celles-ci ne donnent plus qu’une moyenne de 5,4/10 à leur sentiment de sécurité après le cambriolage et seulement un dixième d’entre elles disent n’en avoir gardé aucune séquelle psychologique ou physique.  

2) Une fois, mais pas deux : la plupart des mesures de sécurité ne sont prises qu'après un cambriolage. Ce n’est qu’après le cambriolage que des actions sont entreprises.

Le Belge estime que sa maison est assez sécurisée avec un score moyen de 7/10. Les victimes récentes de cambriolages donnent un score légèrement plus élevé à la sécurité de leur domicile : 8/10. Dans ce groupe, 9 sur 10 indiquent toutefois qu’au moins une partie des mesures de sécurité a été prise seulement après le cambriolage. Une des mesures recommandées par la plateforme prévention cambriolages est de faire effectuer un test de l’habitation par un conseiller en prévention de cambriolages. Dans le groupe des victimes de cambriolages, 1 sur 7 a déjà reçu des conseils ou la visite d'un conseiller en prévention, mais généralement seulement après les faits. Pour la population belge moyenne, ce n'est le cas que pour une personne sur 20.

3) Même si nous les verrouillons la plupart du temps, les cambriolages se produisent principalement par une fenêtre ou une porte au rez-de-chaussée.

Chez les victimes interrogées, les cambriolages étaient généralement commis la nuit (entre 18h et 6h), et dans 4 cas sur 5 par une fenêtre ou une porte du rez-de-chaussée. Bien que le plus gros coût d’un cambriolage soit le coût des biens volés (en moyenne 4789 euros), les dommages causés à l’habitation représentent également un coût considérable (en moyenne 1145 euros).

Découvrez tous les résultats de l'enquête dans le dossier presse en annexe ci-dessous. 

Contactez-nous
Astrid Dupuis Project Manager, Two cents
Astrid Dupuis Project Manager, Two cents
A propos de Plateforme Prévention Cambriolages

L’asbl Plateforme Prévention Cambriolages souhaite sensibiliser les citoyens aux risques et aux conséquences d’un cambriolage à domicile. Grâce à la recherche, la plateforme crée un contenu ciblé sur la manière dont le Belge gère la sécurité de son habitation,  les zones nécessitant une attention particulière et les solutions pour éloigner les cambrioleurs. Ces résultats sont communiqués afin de sensibiliser le plus possible les citoyens aux dangers, risques et conséquences d’un cambriolage à domicile, mais aussi en apprendre plus sur les mesures à appliquer préventivement chez soi. En coopération avec 1joursans, Hörmann et Niko.

Plateforme Prévention Cambriolages
Boulevard Auguste Reyers 207
1030 Bruxelles